Vidéos

Mots croisés
Débat avec Henri Guaino - 17/11/2014
En avant !
pour la 6ème République !
OUI! nous sommes tes fils, révolution !
Nous sommes le cri du peuple !
JL Mélenchon
Conférence du 18/10/2014 - ENS
Télé Matin - 26/9/2014
Invité: J.L. Mélenchon
POLITIS - JL Mélenchon 19/9/2014
Interview réalisée par Michel Soudais et Denis Sieffert
Discours de JL Mélenchon
Fête de l'Huma 2014
C Politique - JL Mélenchon
émission du 7 septembre 2014
Remue méninges 2014
Discours de clôture
Le souverain, c'est le peuple
JL Mélenchon Europe 1- 27/8/2014
Conférence de presse
Samedi 23 août 2014
Conférence de presse
Grenoble le 22 août 2014
JL Mélenchon commémore
Jaurès
Tous politique
22/06/2014
La dette
Film
Raoul Marc Jennar
Le Grand Marché Transatlantique
L'europe sociale
Le PS le dit.... !

A la une

 

 

La Dépêche du Midi a bien voulu consacrer un article au problème, article paru le 18 novembre (!) dont voici le fac-similé, (reproduit à partir de cette source)

Le statut prioritaire des écoles du Garros en danger

Article exclusif 
réservé aux abonnés
VOIR L’OFFRE DIGITAL

Votre crédit de bienvenue en cours : 19 articles

Publié le 18/11/2014 à 08:04

Éducation - Auch (32)

Les quatre écoles du Grand Garros pourraient voir leur statut changer. Ces écoles accueillent près de 320 élèves./ Photo DDM SL
Les quatre écoles du Grand Garros pourraient voir leur statut changer. Ces écoles accueillent près de 320 élèves./ Photo DDM SL

Sur décision du rectorat, il n'existera bientôt plus de zones d'éducation prioritaires dans le Gers. Au Garros, pourtant symbole de la politique de la ville, parents d'élèves et enseignants montent aux créneaux.

Alors que la politique de la ville va démarrer lors d'un premier conseil citoyen ce vendredi, la décision du ministère de l'Éducation de mettre fin aux zones d'éducation prioritaires (ZEP) dans le Gers, Garros compris, soulève l'indignation du corps enseignant et des parents d'élèves. Le rectorat «travaille pour le moment sur cette refonte, pilotée par le ministère».

«On a appris voilà dix jours, dans les écoles du Garros, que nous allions sortir du dispositif des ZEP, explique un enseignant. La nouvelle politique d'éducation prioritaire va concentrer les moyens sur les zones les plus en difficultés, les REP+.» L'autre cause de la sortie du Garros du dispositif, dénommé Réseau de réussite scolaire (RRS), réside dans l'absence de collège dédié à ce quartier. Les écoliers du Garros partent dans plusieurs collèges. La mixité sociale est donc bien en place… mais l'Éducation Nationale se fonde sur les données issues des collèges pour le choix des zones prioritaires. «Là, le Garros passe sous les radars. Or, les écoles du quartier souffrent d'un manque réel de mixité social, et de problèmes» qui en font des candidates naturelles pour le statut prioritaire. Les enseignants ont écrit au ministère, et les parents se mobilisent, faisant circuler des pétitions sur Internet, ou votant des motions, comme au conseil de l'école D'Artagnan jeudi dernier.

Avec beaucoup d'incompréhension : comment admettre qu'un quartier — présenté comme exemplaire en matière de besoins par le président de la République en personne — se voit privé d'aides en plein débat sur la politique de la ville ? Même étonnement de la part du préfet, chargé de cette politique. «Aucun des critères prévus par la circulaire — la convergence avec la politique de la ville et un collège intégré dans le réseau d'aide prioritaire — n'est applicable au Garros. Le quartier pourrait intégrer un autre dispositif, offrant un soutien similaire. Je vais écrire à la rectrice, et j'en ai parlé à la ministre lors de sa venue à Vic. »


«Des moyens au moins constants»

Contacté hier, Franck Montaugé, en tant que maire et président de l'Agglo, n'a pas connaissance des décisions du ministère de l'Éducation Nationale sur la refonte des zones prioritaires. Mais la politique de la ville prévoit des plans de réussite éducative (PRE). «J'attends de voir le contenu de ces PRE, mais je veux que la refonte se traduise par des moyens au minimum constants et surtout améliorés par cette politique de la ville. Pour le Grand Garros, on travaille sur un dispositif qui accompagne élèves et familles, en partenariat avec l'Éducation Nationale.»


Le chiffre : 4

écoles primaires >Au Garros. Jean-ostand I et II, Marianne et D'Artagnan, sont concernées.

Calendrier, évènements

Novembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
18:00
Auch
Pour « protester contre l'enfermement systématique des sans-papiers dans les centres de rétention administrative en France »La démarche vise simultanément à protester contre « l'enfermement de [...]
Date :  2014-11-04
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
Aucune image
14:00
Compans-Cafarelli - Toulouse, Toulouse
En marche contre le gouvernement et son budget ! L'oligarchie au pouvoir nous a confisqué notre souveraineté.Prenons la rue et reprenons le pouvoir ! Rassemblés, nous sommes forts, Faisons reculer le [...]
Date :  2014-11-15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Presse, médias recommandés

l'Huma     Politis    Le Diplo     Médiapart

     

PG     TV de gauche     Blog de JL Mélenchon     JL Mélenchon député

     

Billard     Humeur     Acrimed     Là Bas

        

Grand soir                            Respublica

Photos